Le village de Riod

Riod est un petit hameau situé sur un replat de la commune d’Hérémence, à 1450m d’altitude. Perché tel un nid d’aigle, ce petit plateau a su rester hors du temps. Habité à l’année par une trentaine d’habitants, il y règne une ambiance authentique, sans artifices ni superflus. La communion avec les éléments de la nature y est restée forte et les vestiges d’autrefois ont survécu au temps.

Au printemps, les crocus sont les premiers à fleurir les champs. La somptueuse mélodie de la grive Riod-vu-du-hautmusicienne commence alors à résonner aux lisières voisines. Puis le pinson s’y met, le rouge queue aussi, et voilà que les tulipes sortent déjà de terre dans les nombreux jardins trop soignés du hameau. Les primevères, accompagnées par le pouillot véloce et le bruant jaune précèdent le feu d’artifice du moi de mai. Ca y est, c’est l’explosion! Lorsque le mois de mai arrive, les champs se transforment en océans de couleurs et d’odeurs, sans cesse en mouvement, en transformation… Les vaches se régalent, elles paraissent enivrées de bonheur…

L’été est doux. Loin des chaleurs étouffantes, les enfants se faufilent entre les greniers et jouent sous les raccards. Quelques rares vacanciers nous rendent visite, et amènent un air d’exotisme bienvenu. Les soirées se rallongent et la douceur du soir invite aux discussions prolongées sur les terrasses. Les lumières des étoiles remplacent celles de la ville.

L’automne rend les soirées plus fraîches, mais par ses couleurs rayonnantes, la chaleur du lieu est permanente. Les arbres s’habillent de milles teintes pour satisfaire les promeneurs. La nature tire progressivement sa révérence dans son costume impérial…

Ca y est… Le tant redouté, le tant attendu,… L’hiver est là! Il plonge le village dans une période qui va durer un peu plus qu’une saison. La chaleur de l’air qui aura tendance à manquer sera vite remplacée par la chaleur du coeur des habitants. La rudesse du climat inspire à l’entraide, à la solidarité, puis à la contemplation, et au respect de dame nature. A chaque tombées d’or blanc, c’est le rendez-vous des pelles! Elles s’activent bien avant l’aube pour rendre les accès plus neufs que jamais, permettant par la même occasion a leurs utilisateurs d’échanger de joyeuses pensées matinales enrobées d’euphorie…

Mais attention! Le charme des lieux, la force de la nature environnante et l’authenticité des relations pourraient bien vous atteindre au plus profond de vous-même… au risque de vous rendre prisonniers des monts et merveilles… la porte est ouverte… entrez!